« c’est jamais petit une peine d’amour.. »

•4 avril 2010 • Laisser un commentaire

Même quand t’es pas sûre que c’était de l’amour? Juste parce que tu croyais pas que ça puisse te péter dans la face comme ça sans avertir un peu genre, tsé.. c’est censé paraître dans les yeux ou je sais pas, dans l’attitude, un bec plate, du kraft dinner pour souper, attendre tu sais pas quoi mais attendre à cause de lui, sentir quelque chose tu sais pas quoi mais ça se sent ces choses-là.

Pendant que tout le monde riait et buvait et parlait avec des inconnus, il m’a demandé tu fais quoi dans la vie pis c’est peut-être à cause de la vodka ou parce que je le savais trop que je pensais juste à toi pis que je m’en crissais tellement des autres, j’ai répondu là là, je traîne une vieille peine même pas d’amour mais qui me rend triste en crisse, j’ai pu envie de travailler à ma job, j’ai pu envie d’habiter chez nous, j’ai juste envie de crisser mon camp pis fuck, je vais me commander deux autres shooters j’pense. Pis le gars a souri très grand en disant fuck, c’est trop cute ça pis j’ai soupiré avec un vodka/lime pis deux vodka/lime.

de l’amour qui dure toujours

•3 avril 2010 • Laisser un commentaire

la fille : Veux-tu être mon ami facebook? 
le gars : C’est pour la vie ça, hen.. 

L’amour dure trois ans

•3 avril 2010 • Laisser un commentaire

Je pense à toi tout le temps. Je pense à toi le matin, en marchant dans le froid. Je fais exprès de marcher lentement pour pouvoir penser à toi plus longtemps. Je pense à toi le soir, quand tu me manques au milieu des fêtes, où je me saoule pour penser à autre chose qu’à toi, avec l’effet contraire. (…) Si tu connais un truc pour t’oublier, fais-le-moi savoir.

Frédéric Beigbeder, L’amour dure trois ans, p. 143

Vendredi Saint

•3 avril 2010 • Laisser un commentaire

J’ai marché sur Laurier, vers l’Ouest.. où les gens ont l’air plus riche et plus snob que ceux sur Mt-Royal, imagine. J’ai mangé des profitéroles au chocolat débile mental chez Juliette et Chocolat avec Audrée qui était habillée comme si on était le 22 juillet, genre. On est allé aux Vendredis Nocturnes du Musée d’Art Contemporain pis c’était trop cool pis le resto à 20 piasses c’était trop bon. Après, on a bu comme des cochonnes sur la terrasse même pas chauffée du St-Élisabeth, elle pis elle sont reparties avec les gars de la table d’à-côté mais pas moi, j’ai marché tout croche avec Pat qui me disait marche donc plus vite pis je me suis fâchée laisse-moi marcher toute seule si t’es pas contente mais on s’est pas chicané pour vrai, on a voulu s’arrêter au Cheval Blanc pour prendre une autre bière mais en me voyant la face, elle a dit ok on va laisser faire j’pense. En arrivant, je me suis couchée et j’ai pensé barfer mais finalement non. L’autre est rentrée à 6h du matin le gars est trop trop sweet pis j’étais encore saoule. Pis Pat a cogné à 11h du matin je t’ai apporté du coke pis j’étais encore saoule.

Les Pieds dans la Marge

•3 avril 2010 • Un commentaire

They are back.
Quatrième saison.
Dès ce soir.. samedi 3 avril.
Party !!!

plus tard, je veux être..

•1 avril 2010 • 2 commentaires

Je suis retombée là-dessus, ça date du 27 mars 2009. C’est cute au boute.

Stanislas, c’est mon amoureux. Plus tard, il veut être astronaute et il m’a dit qu’on irait se marier sur la lune..  – Mélodie

Cap ou pas cap

•1 avril 2010 • 6 commentaires

La scène où la mère meurt + la scène où la petite fille se met à chanter la vie en rose à l’enterrement, c’est trop l’affaire la plus triste de ma journée, à date.

Pis tout le reste, wow.. ça faisait longtemps que j’avais vu ce film-là. C’est trop fuckin bon.

Et voilà, c’est comme ça qu’on a gagné la partie, ensemble, heureux. Et là au fond du béton, on a enfin partagé notre rêve d’enfant, le rêve d’un amour sans fin.  – Julien

Pis la voisine a cogné juste au moment où Sophie demande à Julien de l’embrasser pour la première fois sur un char. J’ai failli brailler. J’ai dit à Caro de s’asseoir, j’ai rewindé pis j’ai encore failli brailler. Trop trop beau cet amour-là. Je pense que c’est comme ça que j’ai envie d’être aimée. Pis c’est vrai que ça peut pas durer toute la vie. C’est pour ça que mes histoires sont courtes. Pis que jour 1 je suis amoureuse. Même si je dis non je ne suis pas amoureuse.. je ne sais même pas c’est quoi l’amour pis anyway ça durera pas. God.